La presse parle de nous

La presse parle de nous

L’habillement tire son épingle du jeu.-Décembre 2018© Photo NR

Malgré la crainte des commerçants de voir leur chiffre d’affaires plombé par l’atmosphère des semaines passées, la période de Noël a été plutôt bonne.

Un petit tour à Loudun entre les fêtes permet de prendre le pouls de la ville et d’y rencontrer du monde. Après des semaines conflictuelles qui faisaient craindre de très mauvais chiffres de fin d’année pour les commerçants, l’atmosphère festive a gagné la ville.
Si les craintes étaient là, elles se sont estompées. En effet, certains commerçants affirment être relativement contents de cette fin d’année. Côté habillement, chez Marc Saussé, le chiffre d’affaires serait même un peu plus élevé que l’an passé, « à la différence près que les clients font des petits achats mais en plus grand nombre ». Ce professionnel de la mode homme et femme a vendu plus d’articles du type ceintures et foulards.
“ Les gens achètent différemment ”Dans l’alimentaire, à la boucherie de Monsieur Trichard, il n’y a pas eu de baisse non plus. « En revanche, les gens achètent différemment, affirme le boucher. J’ai vendu moins de chapons par exemple. Les gens achètent plus de produit traiteur ou alors des volailles toutes prêtes, désossées ou farcies. » En clair, les clients recherchent la qualité et veulent se faire plaisir. Ils semblent donc prêts à mettre un peu plus cher pour cela, comme le saumon sauvage haut de gamme qu’il a très bien vendu malgré son prix élevé. Le boucher fait son foie gras maison et ça se sait : « Il faut que j’en refasse pour le jour de l’an car tout est parti. »
L’épicerie fine a aussi la côte, notamment dans la boutique Les Cafés de ThéOphraste où Anne et Frédéric ont vu passer beaucoup de monde, tant côté boutique que côté salon de thé où ils ont refusé du monde. « La team ThéO » a bien travaillé sur décembre, surtout sur les paniers garnis et gourmands. Au Cœur d’une fleur tient un discours équivalent côté chiffres. « On a eu un peu peur mais finalement les gens se sont déplacés. On voit bien que le budget est plus restreint mais, globalement, mon chiffre d’affaires pour la semaine de Noël est en légère progression, affirme la jeune responsable de la boutique. Et le jour de l’an s’annonce correct également avec quelques commandes en avance. »
En revanche, les clients sont moins allés chez le coiffeur. Rue porte de Chinon, la commerçante Virginie, qui est pourtant là depuis très longtemps, a qualifié son mois de décembre « de beaucoup plus mou que d’habitude » et « sent que les gens manquent de pouvoir d’achat ». Mais, pour le jour de l’an, son carnet de rendez-vous se remplit, même si ça ne compense pas.
Côté animation, l’équipe de la FAE Loudun et son président, Philippe Roux, ont organisé cette année un calendrier de l’Avent. Chaque jour, jusqu’au 24 décembre, des lots ont été gagnés, offerts par les commerçants de Loudun. « On essaye de faire en sorte de contenter les gens en animant le centre-ville. »
Suivez l’actualité de MARC SAUSSÉ sur les réseaux sociaux : Facebook